L’agaric des bois

Aide et utilisation des clefs de reconnaissance pour affiner nos recherches.
Règles du forum
Image Rappel de la Charte

Centres anti-poison : Belgique - France - Lille - Rouen - Reims - Nancy - Strasbourg

Pour signaler un abus cliquez sur l'icône Image dans la zone du message concerné.
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
freddyh
Modérateur
Modérateur
Messages : 4680
Enregistré le : 16 janv. 2014 16:21
Commune : Aubange
Localisation : Belgique - Luxembourg
Sexe : Masculin
Génération : 70 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Aubange - Belgique

L’agaric des bois

Message par freddyh » 20 août 2019 15:14

Image Image
Famille :

Agaricacées

Nom scientifique :

Agaricus silvicola

Synonymes :

Ou encore appelé boule de neige des bois ou rosé des bois.

Description :

Chapeau : de 5 à 13 cm, conico-hémisphérique puis convexe s'aplanissant à la fin, relativement bosselé, à marge lisse et disque faiblement renflé, blanc à crème soyeux devenant jaunâtre puis ocre clair, se teintant lentement de jaune ochracé au toucher.
Lames : libres, inégales, fines et serrées, de couleur gris pâle à gris-rose pâle puis devenant brunes à pleine maturité.
Anneau : très ample, descendant, floconneux en dessous, de même couleur que le chapeau puis devenant également jaunâtre.
Pied : en général élancé et légèrement bulbeux à la base, souvent flexueux, également blanc ou faiblement teinté de gris rosâtre puis jaunissant avec l'âge et au toucher.
Odeur : parfum prononcé d'anis.

Biotopes :

Bois clairs mais surtout clairières et lisières des bois de feuillus et de résineux.

Période de cueillette :

A partir de la fin de l'été mais se développe surtout au début de l'automne.

Commentaires :
Image
Ce très bon comestible possède une chair blanche à tendance jaunissante en vieillissant. Il a la particularité d'avoir une chair rosissante à la coupe.

Confusion possible :
Image
Il s'agit d'une des espèces les plus confondues avec les amanites blanches mortelles !
L'agaric des bois présente pour les débutants de vrais risques de confusion avec les amanites mortelles et notamment l'amanite phalloïde dans ses formes blanches. On peut rappeler que ces amanites présentent une volve à la base du pied, des lames immuablement blanches et ne sentent pas l'anis.


Image
Il est à déconseiller toutefois aux novices du fait des confusions possibles.

La confusion ne porte pas à conséquence avec sa cousine presque homonyme, l'agaric des forêts.

Source : Guide des champignons - Mycorance - Wikipédia


Amicalement.

Image

Répondre

Retourner vers « L'identification »