Carré potager façon perma

Art de vivre et/ou Art de cultiver...
Règles du forum
Image Rappel de la Charte
N'hésitez pas à vous présenter ! C'est toujours plus sympathique de commencer par un "Bonjour" et c'est très apprécié ! >>ICI<< :tala:
Pour signaler un abus cliquez sur l'icône Image dans la zone du message concerné.
Avatar du membre

Auteur du sujet
eveliotis
Co-Admin
Co-Admin
Messages : 24203
Enregistré le : 01 juil. 2010 02:02
Commune : ROCHEFORT
Localisation : Belgique - Namur
Sexe : Masculin
Génération : 40 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Rochefort BELGIQUE

Carré potager façon perma

Message par eveliotis »

:elo:

ce w-e, remplissage d'un nouveau carré potager chez un ami façon permacole.

Le bac fait 5 m L x 1,20 m l x 0,6 m H, ça fait déjà un beau volume :ohoh:

Je passe quelques aspects techniques sur la réalisation des bacs (dont je ne suis pas l'auteur).

Bien entendu il n'y a pas de fond (plancher) à ces bacs pour conserver une interaction avec le sol.
Une chouette astuce pour empêcher les bacs de se déformer sous le poids du substrat à l'intérieur : des fers à béton plantés régulièrement dans le sol et d'autres fers pliés en chaque extrémité pour former une boucle qui viennent relier chaque montant.
Image Image Image

Le but de ce sujet est d'illustrer et d'expliquer le remplissage de ces bacs.

Pourquoi "permaculture" ?
A la différence des potagers en carré classiques, ici on cherche à développer une culture pérenne.
Le carré doit se suffir à lui-même et la qualité de son sol doit s'améliorer seul au cours des futures saisons grâce au montage des couches successives.

Cette culture à fertilité croissante et qui s'améliorera au fur et à mesure des saisons demandera de moins en moins de travail au cours des années.

Outre les avantages du potager surélevé pour le dos notamment, d'autres avantages sont à prendre en compte :

- Réchauffement du sol plus rapide
- Limite les arrosages et meilleur drainage du sol
- Meilleur développement racinaire
- Une fois,mise en place, plus aucun travail du sol
La liste n'est pas exhaustive ...

Méthode de remplissage à suivre :clin:


Image
"Tous les champignons sont comestibles ! Certains une fois seulement !" (Coluche)

Avatar du membre

Auteur du sujet
eveliotis
Co-Admin
Co-Admin
Messages : 24203
Enregistré le : 01 juil. 2010 02:02
Commune : ROCHEFORT
Localisation : Belgique - Namur
Sexe : Masculin
Génération : 40 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Rochefort BELGIQUE

Carré potager façon perma

Message par eveliotis »

Re :elo:

avant de se lancer, il faut tenir compte du cubage à remplir et des matériaux disponibles :sage:
Pas toujours évident de disposer de matières organiques en suffisance :bref:

Matériaux utilisés : vieilles bûches de bois, brf composté, terre de jardin, feuilles mortes, tontes de pelouses, fanaisons de vivaces diverses, feuilles de consoude et orties.

1 ère opération : décompacter le fond du bac à l'aide d'une fourche ou d'une grelinette pour faciliter les échanges et conserver un bon drainage.

Sur ce sol décompacter et les mottes de gazon existantes retournées, nous disposons de vieilles bûches de bois.
Ce bois se décomposera lentement au fil des années. Il conservera une certaine humidité et favorisa l'apparition de champignons et micro-organismes utiles.
Les interstices sont comblé avec du brf composté qui remplira le même rôle mais plus rapidement.

2e couche : des déchets azotés (verts) composés de tontes, de feuilles de consoude et orties. Outre les effets d'amendement de ces déchets, il faut tenir compte que le bois (matière carbonnée) puisera l'azote disponible pour sa décomposition. Pour éviter une faim d'azote dans les premiers temps, l'apport de matière verte est primordial. A noter que la décomposition du carbone puise l'azote pour le rendre plus tard :clin:

3e couche : brf composté sur environ 20 cm.

Certains ajoutent des couches intermédiaires de terre de jardin. Dans ce cas-ci nous disposons d'un volume important de brf composté et nous trouvons sont utilisation préférable et plus enrichie que la terre de jardin.

4e couche : de nouveau du vert.

Ensuite nous diposons toujours de la matière carbonnée sous forme de feuilles mortes et autres vivaces séchées du jardin et faisant attention de ne pas y inclure de graines indésirables.

5e couche : terre de jardin et fumier de cheval composté.

Dernière couche : encore du brf composté.

Les matériaux utilisés tiennent compte du fait que nous réalisons ce carré avant l'hiver et que nous ne comptons pas y cultiver avant le printemps. Dès lors nous pouvons abuser de brf composté ui poursuivra sa dégradation et son nourrissage du sol et nous pourrons aussi compléter la couche supérieure qui ne manquera pas de se tasser d'ici quelques semaines.

Photos :
les couches successives, crotins de cheval et brf composté.
Image Image Image Image
Image Image Image
Image

Image
Image
Image


Image
"Tous les champignons sont comestibles ! Certains une fois seulement !" (Coluche)

Avatar du membre

chtipat59123
Feuille agitée
Feuille agitée
Messages : 3505
Enregistré le : 29 mars 2010 21:53
Commune : bray-dunes
Localisation : 59 Nord
Sexe : Masculin
Génération : 60 ans et plus
Passion : Le potager

Carré potager façon perma

Message par chtipat59123 »

:elo: john
tres bien fait et super montage (fer à bèton)!!
par contre j'aurais perso ajoutè plus de dechets azotè dans la proportion 60-40 car ta proportion de brf compostè va demandè beaucoup d'azote pour sa dècomposition :hum: :hum:


Avatar du membre

Auteur du sujet
eveliotis
Co-Admin
Co-Admin
Messages : 24203
Enregistré le : 01 juil. 2010 02:02
Commune : ROCHEFORT
Localisation : Belgique - Namur
Sexe : Masculin
Génération : 40 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Rochefort BELGIQUE

Carré potager façon perma

Message par eveliotis »

:pote: avec toi Chtipat,

revers à la médaille de l'automne, moins de matière verte disponible :bref:

Dès lors nous allons encore compenser après tassement par des tailles vertes diverses et pensons aussi à des arrosages au purin et ajouts d'orties au printemps prochain.


Image
"Tous les champignons sont comestibles ! Certains une fois seulement !" (Coluche)

Avatar du membre

chagran
Feuille agitée
Feuille agitée
Messages : 3294
Enregistré le : 13 janv. 2014 10:24
Commune : Estrées
Localisation : 59 Nord
Sexe : Masculin
Génération : 60 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Estrées

Carré potager façon perma

Message par chagran »

:super: réalisation et support didactique; je vais suivre ce post avec intérêt;
La méthode n'est plus à prouver mais les rondins de bois que l'on place au fond du carré me laissent un peu perplexe;
:hum: Dans la nature, le bois mort se décompose en surface;
:elo:
Modifié en dernier par chagran le 07 nov. 2016 15:53, modifié 1 fois.


La Nature ne fait jamais rien en vain
Image
Avatar du membre

epimedium
Feuille agitée
Feuille agitée
Messages : 4291
Enregistré le : 26 mai 2016 14:04
Commune : LIEGE
Localisation : Belgique - Liège
Sexe : Masculin
Génération : 60 ans et plus
Passion : Le jardin d'ornement

Carré potager façon perma

Message par epimedium »

:elo: Très chouette réalisation prometteuse de bonnes récoltes mais tout comme chagran, je ne comprends pas bien l'intérêt des bûches, de plus, n'y a-t-il pas un risque de maladie dans quelques années pour des plantes qui n'aiment pas les sols trop chargés de matière organiques en voie de décomposition comme les oignons par exemple ......


Avatar du membre

Auteur du sujet
eveliotis
Co-Admin
Co-Admin
Messages : 24203
Enregistré le : 01 juil. 2010 02:02
Commune : ROCHEFORT
Localisation : Belgique - Namur
Sexe : Masculin
Génération : 40 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Rochefort BELGIQUE

Carré potager façon perma

Message par eveliotis »

:elo:

je suis content que vous ayez relevé ce paradoxe de la matière organique enterrée, ce qui est contre-nature sans aucun doute et largement contreversé voire prouvé par plusieurs auteurs.

Et je suis assez de cet avis :ohoh: :pote:
En effet, l'enfouissement volontaire et profond de matière non décomposée n'est pas un processus naturel.
Ces matières ont besoin d'oxygène pour leur dégradation et les micro-organismes ainsi que les champignons.
De plus, les substances intéressantes résultantes de cette décomposition seront toujours amenées vers le bas alors que les racines des plantes cultivées sont dans la couche supérieure.

Bref, c'est un non sens !

Alors, pourquoi je l'ai fait :hum: :lol:
(perso, chez moi mes buttes ne sont composées à la base que de la terre prélevée sur place et de MO en surface :ohoh: )

1. Le processus naturel de dépôt et décomposition en surface n'est pas reproductible à courte échéance.
>>> je préfère de loin un potager de permaculture sous des arbres plantés.
Dans ce cas-ci le potager doit être cultivé dès le printemps prochain et ne demander aucun entretien (propriétaire à mobilité réduite)

2. C'est le 2e bac fait dans ce jardin. Le premier a été simplement rempli de terre de jardin et composté au fur et à mesure de la saison 2016 en surface (BRF, compost, fumier décomposé, déchets verts et restes de cuisine, ...)
Quelle chance donc de pouvoir comparer les 2 techniques sur les prochaines saisons.
Un troisième bac (toujours aux mêmes dimensions) est prêt et va être installé pour une utilisation uniquement par compostage en surface sans ajout ni de terre ni de matière organique au départ.

Voici donc un beau laboratoire in situ.

Mais quoiqu'il en soit, la permaculture, ce n'est certainement pas une histoire de cultures sur buttes. Malheureusement nombre de pseudo-permaculteurs se limitent à cela alors que ce n'est qu'une technique anecdotique et non représentative :sage:


Image
"Tous les champignons sont comestibles ! Certains une fois seulement !" (Coluche)


Lisa
Feuille agitée
Feuille agitée
Messages : 3682
Enregistré le : 05 mars 2013 20:57
Commune : St-Sulpice Lauriere
Localisation : Limousin
Sexe : Féminin
Génération : 60 ans et plus
Passion : Le potager

Carré potager façon perma

Message par Lisa »

C'est vraiment intéressant .
L'autre avantage auquel on ne pense pas tout de suite c'est qu'on ne piétine pas à côté le sol n'est donc pas tassé et les échanges dans le sol ne sont pas perturbés.
je vais suivre avec :rech: application.


Répondre

Retourner vers « Permaculture »