Fiche : Les différentes libellules

Le bassin dans tous ses états
Règles du forum
Image Rappel de la Charte
N'hésitez pas à vous présenter ! C'est toujours plus sympathique de commencer par un "Bonjour" et c'est très apprécié ! >>ICI<< :tala:
Pour signaler un abus cliquez sur l'icône Image dans la zone du message concerné.
Verrouillé
Avatar du membre

Auteur du sujet
freddyh
Modérateur
Modérateur
Messages : 5093
Enregistré le : 16 janv. 2014 16:21
Commune : Aubange
Localisation : Belgique - Luxembourg
Sexe : Masculin
Génération : 70 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Aubange - Belgique

Fiche : Les différentes libellules

Message par freddyh »

Quelle est la différence entre une libellule et une demoiselle ?
Image
Chez les libellules, les ailes de la paire postérieure sont plus larges que celles de la paire antérieure.
Au repos, les ailes des libellules sont étendues à plat au repos.
Image
Chez les demoiselles, les deux paires d'ailes sont semblables.
Les demoiselles ont les ailes repliées le long du corps, ou légèrement écartées au repos

Les libellules et les demoiselles se distinguent également par leur tête, notamment par leurs yeux.

Chez les libellules, les yeux se touchent sur le dessus de la tête. Les libellules ont de très grands yeux qui occupent presque toute la surface de la tête.

Chez les demoiselles, les yeux sont plus petits et très nettement écartés. Ceci donne à leur tête l'aspect d'un petit marteau.

Un petit moyen mnémotechnique basé sur l’observation, pour les différencier :

Si elles se posent ailes ouvertes, ce sont des libellules.

Si elles se posent ailes fermées, ce sont des demoiselles.

Larve

Les larves des libellules sont beaucoup plus grosses et robustes que celles des demoiselles. Chez les larves des libellules, les branchies sont situées à l'extrémité de l'abdomen, qui a une forme pyramidale..
Chez les larves des demoiselles, les branchies se présentent sous la forme de fines lamelles fixées telles des « feuilles » à l'abdomen.

Ces insectes ne sont pas très communs dans nos jardins, mais leur visite est toujours très appréciée, surtout à la tombée du jour lorsque les moustiques se font plus abondants. En effet, les libellules et demoiselles sont des prédatrices d’autres insectes incluant les moustiques. Il est donc dans notre intérêt de les accueillir à bras ouverts dans nos jardins!

Biotope

Elles se situent habituellement près des étangs, des lacs, des tourbières, des rivières et des milieux inondés.
Après la reproduction, la femelle pond généralement plusieurs centaines d'œufs dans l'eau, les larves de ces insectes sont aquatiques, mis à part quelques rares exceptions. Certaines espèces percent un trou dans la tige d'une plante pour y déposer les œufs.
La larve passe l'hiver sous l'eau, pour reprendre son activité le printemps suivant. La larve devient ensuite une nymphe, qui monte le long d'une tige pour sortir de l'eau. Après un certain temps, sa peau se déchire encore une fois et la libellule en sort pour prendre son envol. La vie d'adulte des libellules est de courte durée, puisqu'elles meurent peu après l'accouplement et la ponte des œufs.

Ennemis naturels

Les libellules font partie de l'alimentation de plusieurs espèces animales qui partagent leurs habitats. Les œufs de certaines espèces peuvent être sujets aux guêpes parasitoïdes. Certaines mouches sont des parasites des masses d'œufs.

Les larves, étant aquatiques, entrent dans la chaine alimentaire de plusieurs espèces comme des poissons, d'autres insectes aquatiques, des amphibiens, des reptiles et de certains oiseaux.

Les imagos sont également la proie d'autres animaux tels des oiseaux et d'autres insectes prédateurs, des araignées, des amphibiens et des reptiles. Certaines grandes espèces de libellules chassent les demoiselles ou même d'autres odonates de gabarit inférieur.


Les odonates constituent un des plus grands groupes de prédateurs aquatiques invertébrés et jouent un rôle important dans l'écosystème. Ils sont très sensibles à la qualité des eaux dans lesquelles ils vivent, et représentent un bon indicateur de la richesse de la faune d'eau douce. Mais ils sont de moins en moins nombreux, et certaines espèces tendent à disparaître.

Il devient nécessaire de protéger l'habitat des libellules en diminuant la pollution des rivières et en arrêtant l'assèchement des marais et des petites mares, essentiels à l'équilibre écologique de notre environnement.

Une autre variété de la famille les Lestes dryas
Image Mâle

Image Femelle
Lestes dryas, le leste dryade ou leste des bois, est une espèce de petites libellules (demoiselles), originaire d'Eurasie et d'Amérique du Nord, où elle est relativement commune dans les zones humides qui lui conviennent.

Description

Comme les autres membres du genre, les deux sexes du Leste dryade ont la presque totalité du corps vert métallique, avec une zone bronze irisée.
Tous les Lestes se ressemblent pour leur forme et leur couleur, ce sont la forme et la couleur de l'appendice anal qui seuls permettent la détermination visuelle..

Le mâle a les yeux bleus. Une texture poudreuse bleutée couvre son front et les derniers segments de l'abdomen, ainsi que le pronotum et les flancs du thorax.

La femelle a le ventre beige, un abdomen plus épais que celui du mâle. Elle a une coloration verte sur le corps et a les yeux bruns.

Au repos, les ailes sont à demi-déployées.

Habitat et distribution

Il est présent dans les zones tempérées de l'hémisphère nord de 40° à 60° au nord de toute l'Europe centrale et de l'Asie, de la France au Pacifique. De même en Amérique du Nord. Autour de la Méditerranée, il est aussi présent dans les zones plus fraîches (en altitude). C'est une espèce très répandue en Europe. On le trouve en eau stagnante calme et peu profonde, dans les fossés bien végétalisés, les étangs, les marais et les lacs, mais qui peuvent s'assécher tout ou partie l'été.. Il peut aussi être trouvé près de la côte dans des eaux légèrement saumâtres.

Période de vol

Les adultes volent de juin à août

Hélas, il régresse et le plus souvent ne se maintient plus qu'en populations isolées. Les causes sont liées à l'homme, dont l'enrésinement des forêts, les modifications hydrologiques, le passage de véhicules ou d'animaux, les dépôts de déchets végétaux, …

Source : divers sites du net


Amicalement.

Image

Verrouillé

Retourner vers « Le coin bassin »