Page 35 sur 38

potager epimedium

Posté : 28 août 2019 08:39
par Fleur de Shakty
C'est un peu sombre on a du mal à distinguer!

potager epimedium

Posté : 29 août 2019 17:17
par lepompier
Bonjour Michel :elo:

Magnifique Projet , très Très beau reportage Voisin :clin: :super: :super: à suivre ...... oui oui oui :yo:
:mer6: :or: :yé: :yé:

:pote: :chapo: :chapo:

potager epimedium

Posté : 30 août 2019 10:22
par Filaine
:elo: Epimedium, il semble que vivre de ses cultures ne soit pas facile là-bas, puisque les récoltes, sont, chaque année menacées par les inondations, la sécheresse et les cyclones! Pays au sous-sol très riche mais habitants très pauvres qui n'ont pas toujours, loin de là accès à l'eau quand ils ne sont pas analphabètes! je crois que je ne pourrais pas vivre heureuse dans un tel environnement!

potager epimedium

Posté : 30 août 2019 11:22
par epimedium
Filaine a écrit :
30 août 2019 10:22
:elo: Epimedium, il semble que vivre de ses cultures ne soit pas facile là-bas, puisque les récoltes, sont, chaque année menacées par les inondations, la sécheresse et les cyclones! Pays au sous-sol très riche mais habitants très pauvres qui n'ont pas toujours, loin de là accès à l'eau quand ils ne sont pas analphabètes! je crois que je ne pourrais pas vivre heureuse dans un tel environnement!
:elo: Si c'est vrai qu'en général, c'est compliqué, c'est bien plus au contexte socio-économique qu'aux aléas climatiques car les cultures se situent en général dans les hauts plateaux et même si les pluies sont abondantes à certains moments de l'année, ces régions sont épargnées des cyclones.
La rentabilité des grandes cultures est effectivement très faible car d'une part, les parcelles sont cultivées invariablement avec du riz d'année en année et que l'agriculteur n'a pas les moyens d'acheter des intrants pour enrichir ses terres et dispose en outre de moyens de mécanisation limités
(mon premier petit investissement inattendu a été par ailleurs de concevoir un petit garage pour l'entretien et la réparation,des petites machines agricoles !)
Toutefois, je remarque que les terres en dehors des périodes de culture sont pâturées par les zébus.
Un autre constat important, le malgache consomme peu de légumes, il mange du riz matin, midi et soir : c'est le plus gros consommateur de riz au monde !
Ainsi, le midi et le soir, il mange une méga portion de riz avec un bol de bouillon et un peu de viande ou des haricots blancs, le riz étant cuit souvent avec quelques feuilles 'des brèdes mafanes ou autres ";
Pourtant, dans la région de Fianarantsoa, par exemple, le "petit" paysan qui cultive sa terre avec des légumes "feuilles", pourra avoir jusqu'à 4 cultures par an !
Néanmoins, la culture potagère reste assez marginale, si le malgache mange des piments, les poivrons sont par exemple absents ! Le légume est donc un aliment de luxe car il n'est pas sensé nourrir et donner suffisamment de l'énergie au travailleur !
Enfin, une question très importante, que je me pose, durant la période "sèche" toute relative, les rizières sont laissées en jachère ou parfois pâturées par du bétail, je pense qu'il y a moyen de rentabiliser ces terres autrement, en tout cas pour celles qui ne sont pas pâturées et ainsi de développer des cultures de contre-saison, qui plus est dans une saison où les caprices météo sont moins fréquents ! :chapo:

potager epimedium

Posté : 10 sept. 2019 09:02
par Fleur de Shakty
Bonjour

J'ai bien pensé à toi hier soir lors d'un reportage du 1er silence ça pousse de la saison que j'avais enregistré:

le canard coureur indien, son met préféré : les limaces et les escargots!

Image

potager epimedium

Posté : 10 sept. 2019 09:23
par epimedium
:elo: Merci Claire, je connais ce canard, mais j'ai peur des prédateurs, nombreux chez moi ! :chapo:

potager epimedium

Posté : 10 sept. 2019 09:31
par Fleur de Shakty
coucou

Dommage il a l'air rigolo! Bonne journée .

potager epimedium

Posté : 10 sept. 2019 09:35
par Lisa
Bonjour, l'apport en fumier laissé par le pâturage est une ressource pour le sol et les sédiments laissés par les eaux alimentent aussi le sol. Il y a des végétaux qui se décomposent par force et qui nourrissent le sol. Ce n'est donc pas tout à fait nul ou bien ? Le riz est consommé bien poli ou les habitants laissent une part de l'enveloppe du riz qui apporte aussi des nutriments ?