Les méthodes de conservation de nos récoltes

Du jardin à la table, en passant par la cuisine et la vertu des plantes.
Règles du forum
Image Rappel de la Charte
N'hésitez pas à vous présenter ! C'est toujours plus sympathique de commencer par un "Bonjour" et c'est très apprécié ! >>ICI<< :tala:
Pour signaler un abus cliquez sur l'icône Image dans la zone du message concerné.
Avatar du membre

Auteur du sujet
freddyh
Modérateur
Modérateur
Messages : 5698
Enregistré le : 16 janv. 2014 16:21
Commune : Aubange
Localisation : Belgique - Luxembourg
Sexe : Masculin
Génération : 70 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Aubange - Belgique

Les méthodes de conservation de nos récoltes

Message par freddyh »

La congélation

Le recours au froid pour conserver les aliments remonte à la préhistoire, autant dire que l'on n'a rien inventé ! Mais avec le temps, le principe de la conservation s'est amélioré jusqu'à parfaire l'art de la congélation.

Avant de se lancer dans la conservation d'aliment, il est intéressant de comprendre ce qu'est la congélation, comment bien congeler et aussi... décongeler.

Qu'est-ce que la congélation ?

Il s'agit d'un procédé de conservation, consistant à amener un aliment à basse température (entre -18°C et -25°C) en vue d'une conservation prolongée. L'eau contenue dans les aliments se transforme ainsi en glace.

Voici quelques points à connaître :

La congélation diffère de la surgélation !
La surgélation représente un procédé industriel de conservation à froid qui consiste à amener les produits à une température de - 35°C à -196°C de façon ultra rapide. Ils sont ensuite conservés à une température de -18°C.
Ce mode de préparation permet de garantir les qualités essentielles des produits.
La durée de conservation des aliments congelés par vos soins est bien inférieure à celle des aliments surgelés.

Bien congeler, mais comment ?

Pour déguster des aliments congelés ayant bon goût et dont la qualité est préservée, voici quelques consignes qui vous assureront une congélation adéquate :

Préparez les aliments ! Avant de plonger vos aliments dans votre congélateur, refroidissez-les d'abord dans votre réfrigérateur. Pensez aussi à faire de petites portions qui se décongèleront plus vite, et utilisez des sacs ou récipients spécialement prévus pour la congélation.
Pensez à ne pas remplir les sachets car le volume des produits augmente à l'état de glace, et expulsez l'air des sacs de congélation avant de les sceller.
Congelez adéquatement à -18°C. Utilisez un thermomètre pour vérifier la température. Laissez un peu d'espace entre les contenants pour laisser circuler l'air frais, et surtout évitez de surcharger votre congélateur.

Super Congélation

Pour plus d'efficacité, n'hésitez pas à employer la fonction Super Congélation qui permet d'augmenter la production de froid à la demande et qui se révèle utile pour congeler vite et bien de grandes quantités d'aliments frais. Il faut la déclencher 3-4 heures à l'avance.

Quand cette fonction est automatique, le processus s'arrête tout seul au bout de 24 ou 48 heures.

Froid ventilé

En répartissant de façon homogène le froid dans l'enceinte du congélateur, les congélateurs à froid ventilé évitent la formation de givre et permettent le maintien des aliments à -18°C pendant le dégivrage.

De plus, le froid est réparti de manière très homogène dans toute la surface.

Congélation et... décongélation !

Une bonne décongélation est gage d'une bonne hygiène pour les aliments :

Ne jamais décongeler à température ambiante car les bactéries risquent de proliférer.
Il est fortement déconseillé de recongeler des aliments déjà décongelés.

Pour réunir les conditions idéales, vous pouvez décongeler :

Au réfrigérateur, dans un récipient recouvert d'un film plastique pour éviter les contaminations d'un produit à l'autre. Avec cette méthode, il est important de consommer les aliments dans un délai maximal de trois jours après la décongélation.
Au micro-ondes.
Directement dans un récipient pour une cuisson immédiate.

N'oubliez pas que la durée de décongélation n'est pas la même d'un aliment à un autre, car elle dépend de sa taille.

Conseils de congélation

Voici quelques conseils pour réussir au mieux une bonne congélation maison :

Les légumes :
Les légumes destinés à la congélation doivent avoir été cueillis le plus récemment possible (12 heures avant dans l'idéal).
Avant de les congeler, blanchissez-les 3 à 10 minutes dans une eau bouillante non salée, puis plongez-les dans l'eau froide avant de bien les égoutter et les sécher.
À noter enfin que les aubergines et les courgettes n'ont pas besoin d'être pelées, alors que les artichauts, les salsifis et les champignons doivent être arrosés de jus de citron lors de leur blanchiment.

Les fruits :
Tout comme les légumes, il faut congeler les fruits très tôt après la récolte.
Retirez les pédoncules et les noyaux pour ceux qui en possèdent, nettoyez-les sans les passer sous l'eau, puis sucrez-les.

Durée de conservation des aliments

Légumes 8 à 10 mois
Fruits 10 à 12 mois
Soupe 4 mois

Bon à savoir : congélation déconseillée pour les laitages, les œufs, la salade, les pâtes, les pommes de terre.

Source : comprendrechoisir.com


Amicalement.

Image

Avatar du membre

Filaine
Feuille agitée
Feuille agitée
Messages : 5737
Enregistré le : 19 août 2013 17:02
Commune : EPINAL
Localisation : Lorraine
Sexe : Féminin
Génération : 60 ans et plus
Passion : Le potager

Les méthodes de conservation de nos récoltes

Message par Filaine »

:elo: Freddyh, merci pour toutes ce méthodes.
Je m'intéresse plus particulièrement à la lacto fermentation pour tous les bienfaits qu'elle apporte.
Par contre, je ne consomme pas de sel iodé, seulement du sel de l’Himalaya qui contient très peu de sodium mais beaucoup d'autres oligo éléments bons pour la santé. Puis-je l'utiliser pour lacto fermenter?
Merci d'avance


ADHERANTE 2019

Avatar du membre

Auteur du sujet
freddyh
Modérateur
Modérateur
Messages : 5698
Enregistré le : 16 janv. 2014 16:21
Commune : Aubange
Localisation : Belgique - Luxembourg
Sexe : Masculin
Génération : 70 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Aubange - Belgique

Les méthodes de conservation de nos récoltes

Message par freddyh »

Filaine a écrit :
29 juil. 2018 21:15
:elo: Freddyh, merci pour toutes ce méthodes.
Je m'intéresse plus particulièrement à la lacto fermentation pour tous les bienfaits qu'elle apporte.
Par contre, je ne consomme pas de sel iodé, seulement du sel de l’Himalaya qui contient très peu de sodium mais beaucoup d'autres oligo éléments bons pour la santé. Puis-je l'utiliser pour lacto fermenter?
Merci d'avance
:elo:

Il faut que je regarde :rech: , se sera pour demain


Amicalement.

Image

Avatar du membre

Auteur du sujet
freddyh
Modérateur
Modérateur
Messages : 5698
Enregistré le : 16 janv. 2014 16:21
Commune : Aubange
Localisation : Belgique - Luxembourg
Sexe : Masculin
Génération : 70 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Aubange - Belgique

Les méthodes de conservation de nos récoltes

Message par freddyh »

:elo: Filaine,

On peut utiliser la fleur de sel, le sel de l’Himalaya, mais la salaison ne sera certainement pas pareil, ces variétés ne salant pas de la même façon. Tes aliments risques d'être plus salés avec de tels sels. Du moment que se sont des sels sans additifs,ni iodés ni fluorés, donc pourquoi utiliser du sel bien cher alors que l'ordinaire convient parfaitement.


Amicalement.

Image


jean claude
Semis timide
Semis timide
Messages : 831
Enregistré le : 04 juil. 2017 11:14
Commune : houyet
Localisation : Belgique - Namur
Sexe : Masculin
Génération : 60 ans et plus
Passion : Les fleurs
Localisation : Famenne
Contact :

Les méthodes de conservation de nos récoltes

Message par jean claude »

le sel dans la lactofermentation sert à lancer la fermentation, et empêcher certaines bactéries de proliférer, comme le dit Freddy, il suffit d'un sel sans additifs



Avatar du membre

Filaine
Feuille agitée
Feuille agitée
Messages : 5737
Enregistré le : 19 août 2013 17:02
Commune : EPINAL
Localisation : Lorraine
Sexe : Féminin
Génération : 60 ans et plus
Passion : Le potager

Les méthodes de conservation de nos récoltes

Message par Filaine »

:elo: Freddyh
freddyh a écrit :
30 juil. 2018 18:19
Tes aliments risques d'être plus salés avec de tels sels
Au contraire, le sel de l’Himalaya est plus doux
freddyh a écrit :
30 juil. 2018 18:19
Du moment que se sont des sels sans additifs,ni iodés ni fluorés, donc pourquoi utiliser du sel bien cher alors que l'ordinaire convient parfaitement
Le sel rose de l'himalaya est totalement naturel donc sans additifs, c'est un sel fossile qui n'est pas traité après extraction, contrairement à pas mal d'autres sels de cuisine!

:elo: Jean-Claude
jean claude a écrit :
30 juil. 2018 20:00
le sel dans la lactofermentation sert à lancer la fermentation, et empêcher certaines bactéries de proliférer, comme le dit Freddy, il suffit d'un sel sans additifs
Même remarque, aucun additif dans le sel rose.

https://www.nectardunet.com/374/sel-rose-himalaya/

Plutôt que de prendre des médicaments contre l'hypertension, j'ai choisi de supprimer entre autres le sel courant, je ne consomme donc jamais ou presque jamais de plats préparés et autres produit industriels, plus de café non plus, bien sur cela fait partie d'un tout je m'en porte bien. J'ai aussi supprimé le sucre de betterave et de canne.
Je tenterai donc avec le sel rose.
:mer6: à vous 2


ADHERANTE 2019

Avatar du membre

Auteur du sujet
freddyh
Modérateur
Modérateur
Messages : 5698
Enregistré le : 16 janv. 2014 16:21
Commune : Aubange
Localisation : Belgique - Luxembourg
Sexe : Masculin
Génération : 70 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Aubange - Belgique

Les méthodes de conservation de nos récoltes

Message par freddyh »

:elo:

Donnes nous tes commentaires sur la suite.


Amicalement.

Image

Avatar du membre

Filaine
Feuille agitée
Feuille agitée
Messages : 5737
Enregistré le : 19 août 2013 17:02
Commune : EPINAL
Localisation : Lorraine
Sexe : Féminin
Génération : 60 ans et plus
Passion : Le potager

Les méthodes de conservation de nos récoltes

Message par Filaine »

:elo: Freddyh, oui, bien sur :mer6:


ADHERANTE 2019

Répondre

Retourner vers « Gastronomie et bien-être »