La tomate : Son histoire

L'Art et la Manière
Règles du forum
Image Rappel de la Charte
N'hésitez pas à vous présenter ! C'est toujours plus sympathique de commencer par un "Bonjour" et c'est très apprécié ! >>ICI<< :tala:
Pour signaler un abus cliquez sur l'icône Image dans la zone du message concerné.
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
freddyh
Modérateur
Modérateur
Messages : 5697
Enregistré le : 16 janv. 2014 16:21
Commune : Aubange
Localisation : Belgique - Luxembourg
Sexe : Masculin
Génération : 70 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Aubange - Belgique

La tomate : Son histoire

Message par freddyh »

LES ORIGINES DE LA TOMATE
1.png
1.png (56.02 Kio) Vu 490 fois
La tomate vient d'Amérique du Sud. Sans doute elle fut certainement cultivée d'abord au Pérou (on l'appelait autrefois « Pomme du Pérou » puis au Mexique où les indigènes lui donnèrent le nom de« tomalt ou tomalti ».
On trouve encore actuellement à l'état sauvage, au Pérou, aux Antilles et au Texas, la « tomate cerise » d'où dérivent par améliorations culturales et hybridations successives, les nombreuses variétés que nous connaissons aujourd'hui.
La tomate traversa l'Atlantique au début du XVIème siècle sur les caravelles des « Conquistadores » espagnols, heureux de rapporter de leurs voyages, non seulement des trésors mais aussi des plantes inconnues. Ils appelèrent celles-ci: « tomata ».
POMME D'AMOUR, POMME D'OR,
C'est via Naples, possession espagnole, qu'au XVIème siècle, la tomate, d'abord considérée comme plante médicinale, entra dans la cuisine italienne. Les italiens lyriques la nommèrent « Pomme d'Or » puis la transmirent aux provençaux (Gènes, Nice).
Ceux-ci la désignèrent sous le nom de « Pomme d'Amour » ces jolis fruits rouges dont l'odeur éloignait les fourmis et moustiques, mais ne se décidèrent à sa consommation qu'à la génération suivante.
Longtemps, les Français crurent que la tomate était toxique et la considérèrent comme une plante d'ornementation.
Au XVIIIème siècle, la tomate se retrouva dans des post de fleur garnissant les fenêtres des grand-mères mais également dans le jardin de Monsieur ROUMANILLE (ancien soldat de l'empire devenu jardinier), et devint à force d'eau et de soins, fessue, juteuse et goûteuse comme l'étaient ses sœurs demeurées en Italie.
Les premières exploitations françaises débutèrent à Barbentane, Châteaurenard, Mallemort, Marseille et Perpignan.
Au cours du XIXème siècle, la production des tomates connut un développement considérable, grâce aux progrès de l'irrigation, qui permettait d'accroître à la fois surfaces cultivables et rendements, et bénéficia des crises subies par d'autres cultures méditerranéennes (vigne, garance, olivier, mûrier).
Enfin, le développement des conserveries et la création du chemin de fer allaient permettre d'en étendre la consommation à l'ensemble du pays.

Après la pomme de terre, la tomate est aujourd'hui le légume le plus cultivé en France.


Description

La tomate (Lycopersicum esculentum) est une plante herbacée persistante et allogame dans les pays tropicaux, mais elle devient une plante annuelle et autogame sous les climats tempérés. Cependant, même sous nos climats, le risque de croisement entre deux variétés existe et peut même être élevé par temps chaud et humide. La coloration du fruit est due à des pigments, notamment le carotène (précurseur de la vitamine A), et de la xanthophylle et du lycopène (pigment rouge vif proche du carotène). La tomate est également riche en vitamines B, K et C.

Le système racinaire

Chez la tomate, le système racinaire est très puissant et ramifié sur les trente premiers centimètres, les racines sont très nombreuses et ramifiées. On dit que ce système racinaire est pivotant.

La tige

Elle est poilue, épaisse aux entre-nœuds. On trouve deux sortes de poils sur la tige et les feuilles : des poils simples et des poils glanduleux qui contiennent une huile essentielle, qui donne l'odeur de la tomate et la coloration verte. Il suffit de regardé vos doigts quand vous pincez les gourmands.

Les feuilles

Indispensables pour la photosynthèse. Elles sont persistantes. Les vieilles feuilles perdent leur pouvoir photosynthétique et deviennent même nuisibles pour la plante, responsables du retard de croissance des fruits. Coupez-les. Les feuilles sont composées, de 5 à 7 folioles et sont alternes sur la tige. Il existe plusieurs sortent de feuillages chez la tomate.

Feuillage dit

Normal Les feuilles sont légèrement dentelées. Vous pourrez parfois lire la mention « RL » abréviation anglo saxonne qui veut simplement dire « Regular Leaf » soit « Feuille Normale ».
Pomme de terre Ces feuilles sont plus grosses, moins découpées, un peu plus arrondies, et ressemblant aux feuilles de pommes de terre. Vous pourrez parfois lire la mention « PL » pour « Potato Leaf » pour « feuille de pomme de terre ».
Rugosa Quant à lui, se trouve plus gaufré. Les feuilles ont une texture plus épaisse.

On peut aussi trouver ce type de feuillage sur certaines variétés de tomates:

Feuilles de carotte Fines et ciselées. Vous pouvez également avoir des feuilles plus duveteuses (ou poilues), de couleur allant du vert-jaune ou vert foncé, voir bleuté.

La graine

La graine est petite et poilue. Sa germination est épigée, ce qui veut dire : Type de germination de la graine, dans lequel celle-ci est soulevée au-dessus du sol par la croissance de la plantule qu'elle renferme. Après le stade cotylédonaire, la plante produit 7 à 14 feuilles composées avant de fleurir à quelque chose prés.

La fleur
La fleur est hermaphrodite. Le pistil est entouré d'un cône de 5 à 7 étamines à déhiscence introrse et longitudinale. Les fleurs, à corolles soudées en forme d'étoile à cinq pointes sont jaune vif. Elles sont réunies en cymes et s'épanouissent de fin mai à septembre.
Chez les variétés à port indéterminé, chaque bouquet floral est séparé par 3 feuilles et la plante peut croître ainsi indéfiniment.
Chez les variétés à port déterminé, les inflorescences sont séparées par deux feuilles, puis une feuille, avant de se retrouver en position terminale sur la tige. D'un point de vue anatomique, la fleur de la tomate comprend les sépales, les pétales, les étamines, le pistil, pétiole.

Il peut y avoir des fleurs « multiples ». Il s'agit en fait de deux ou plusieurs fleurs « soudées » entre elles. Ces fleurs, si elles sont fécondées, donneront un fruit difforme.


Il existe 3 ports

Retombant, semi retombant et horizontal

Et 3 différentes croissances

Port Indéterminé Une inflorescence se forme toutes les 3 feuilles et l'axe principal peut grandir de façon indéfinie. La tomate est à l'origine une liane, qui dans un environnement favorable (où s’il ne gelait jamais) serait vivace.
Il est nécessaire de les palisser car la tige est très peu ligneuse et a une section creuse. Pour palisser, on entoure un lien autour de la tige, lien que l'on accroche à un support. (Port Indéterminé)
Port déterminé A petit développement qui peuvent être cultivées en pot, dont certaines n'ont pas besoin de tuteur de par leur port compact de petite taille et bien proportionné. Leur tige s'arrête d'elle même après le quatrième ou cinquième bouquet.
Port semi déterminé La croissance semi déterminée serait un mélange des deux précédentes. La croissance s'arrêterait après le deuxième ou troisième bouquet puis reprendrait ensuite en donnant une fructification plus échelonnée.

Source : Au détour du net


Amicalement.

Image

Répondre

Retourner vers « Le coin tomates »