Papillon : Robert le diable

Ici nous parlons des animaux de basse-cour, mais surtout des oiseaux, des insectes, des habitants du jardin ou de passage...
Règles du forum
Image Rappel de la Charte
N'hésitez pas à vous présenter ! C'est toujours plus sympathique de commencer par un "Bonjour" et c'est très apprécié ! >>ICI<< :tala:
Pour signaler un abus cliquez sur l'icône Image dans la zone du message concerné.
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
freddyh
Modérateur
Modérateur
Messages : 4955
Enregistré le : 16 janv. 2014 16:21
Commune : Aubange
Localisation : Belgique - Luxembourg
Sexe : Masculin
Génération : 70 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Aubange - Belgique

Papillon : Robert le diable

Message par freddyh »

Image
L'imago du Robert-le-diable est un papillon de taille moyenne, principalement reconnaissable à ses ailes très découpées.
Le dessus des ailes présente un fond orange vif, orné des marques brunes et des taches claires en bordure. Le revers est marbré de brun. Replié, le papillon ressemble à une feuille morte. Les ailes postérieures présentent au revers une tache blanche en forme de C.

Le dimorphisme sexuel est léger et concerne l'intensité de la coloration, la silhouette et la taille, le mâle ayant une envergure de 22 à 24 mm et la femelle de 25 à 26 mm.

Le dimorphisme saisonnier est plus marqué : la première génération (forme hutchinsoni, visible en mai-juin) a le dessus fauve orangé et le dessous brun-doré, tandis que la seconde génération (forme c-album, visible à partir de juillet, en automne et au printemps après hivernation) a le dessus plus rougeâtre et le dessous brun sombre.

La chenille
Image
La chenille est tricolore : noire, fauve et blanc.
Période d'observation

Le Robert-le-diable vole dès les premiers jours ensoleillés, de février à fin novembre.

Aire de répartition

Il est assez commun et présent dans tous les départements de France métropolitaine

Plantes hôtes

Les plantes hôtes sont nombreuses : ortie dioïque, houblon, orme champêtre, noisetier, saules, framboisier, groseilliers...

Biotope

Le Robert-le-diable affectionne les haies, les clairières et les lisières. Comme la plupart des espèces hivernantes, il apprécie en automne les fruits tombés au sol dans les vergers.

Espèce ressemblante

Dans le Sud de l'Europe, le Robert-le-diable peut être confondu avec la Vanesse des pariétaires.
Image
Source info : Wikipédia
Photos : un ami du net


Amicalement.

Image

Répondre

Retourner vers « Tous les habitants du jardin »