Fiche : L'hydre

Le bassin dans tous ses états
Règles du forum
Image Rappel de la Charte
N'hésitez pas à vous présenter ! C'est toujours plus sympathique de commencer par un "Bonjour" et c'est très apprécié ! >>ICI<< :tala:
Pour signaler un abus cliquez sur l'icône Image dans la zone du message concerné.
Verrouillé
Avatar du membre

Auteur du sujet
freddyh
Modérateur
Modérateur
Messages : 5712
Enregistré le : 16 janv. 2014 16:21
Commune : Aubange
Localisation : Belgique - Luxembourg
Sexe : Masculin
Génération : 70 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Aubange - Belgique

Fiche : L'hydre

Message par freddyh »

L'Hydre

Image
L'Hydre est un genre d'animal de l'embranchement des cnidaires (les cnidaires sont des animaux relativement simples, spécifiques du milieu aquatique ; ils comprennent notamment les coraux, les anémones de mer et les méduses).
L'hydre, ou Polype d'eau douce, est un pluricellulaire complexe d'apparence végétale. Ce polype est immortel, notamment grâce à ses capacités régénératrices.

En France, on connaît trois espèces :

Hydra fusca, l'hydre brune
Hydra grisea,'hydre grise
Hydra viridis (ou Chlorohydra viridissima), l'hydre verte, dont la couleur est due à des chlorelles symbiotiques.

Description

L'hydre est un organisme assez petit (il peut atteindre 15 mm), qui n'a pas de squelette. Au moindre contact, le polype peut se rétracter au point de ne plus former qu'un petit amas de 2 à 3 mm, peu visible.
Il possède 6 à 10 tentacules urticants entourant la bouche-anus et régénère rapidement les parties qui lui sont enlevées. Un polype s'accroche généralement par son pied au milieu environnant.
Le corps de l'hydre est formé d'un tube comportant à une extrémité une ouverture entourée de tentacules et fermé à l'autre extrémité. Ces deux extrémités sont nommées respectivement la tête et le pied. La partie médiane du corps est renflée.

Mode vie

Régime alimentaire : l'hydre se nourrit de petits invertébrés capturés à l'aide de ses tentacules. Elle immobilise ses proies animales en déchargeant le venin contenu dans ses cellules urticantes.
Cet animal n'a pas de vraie bouche. Les cellules de sa peau au centre des tentacules peuvent modifier leur forme et s'étirer de manière à former un trou (qui s'ouvre un peu à la manière d'une pupille qui se dilate) dont l'ouverture finale peut même être plus large que le corps.

Habitat : l'hydre fréquente les cours d'eau lents, les mares et les étangs riches en végétation et à l'eau claire.
Elle est abondante au printemps et au début de l'été. On la trouve fixée sur les végétaux aquatiques, y compris sur la face inférieure des lentilles d'eau, et sur toutes sortes d'objets durs.

Reproduction

La reproduction asexuée par bourgeonnement
Il faut que deux conditions essentielles soient réunies pour que l'hydre se reproduise de cette façon : la température de l'eau doit être adéquate, et la nourriture abondante. Si c'est le cas, alors, une petite excroissance (diverticule de la cavité digestive) apparaît vers le tiers du corps de l'hydre. Cette excroissance migre en direction du pied et grandit en formant une sorte de bourgeon.. Finalement, ce bourgeon possède toutes les caractéristiques d'une hydre normale, et ainsi, le bourgeon va se séparer de l'hydre pour « mener sa propre vie ». Cette hydre est génétiquement identique à son parent.
Image
La reproduction sexuée

Cette reproduction a lieu à la fin des bonnes conditions climatiques, en hiver ou en automne.

Image
Le pouvoir de régénération

La subdivision de la colonne gastrique de l'hydre entraine la régénération. N'importe quel fragment du corps comportant quelques centaines de cellules peut régénérer l'animal entier. Cette aptitude à l'auto-organisation est due à une production continue de cellules et de facteurs de signalisation dans le tissu adulte.

Image

Source texte et photos: Wikipédia
Source photo dans le titre : www.sur-les-animaux.fr


Pour en parler sur le forum https://www.jardins-du-nord.fr/viewtopi ... 21&t=12344


Amicalement.

Image

Verrouillé

Retourner vers « Le coin bassin »